Rusé comme Matouta !

« Un endroit super, loin des bruits de la ville, la tranquillité et la campagne ! »

Le petit village à l’Est de Saint-Joseph, Matouta vient d’un esclave marron du même nom, réfugié à l’Îlet Alcide, sur les hauteurs de Petite-France. D’origine mozambicaine, il était connu pour sa haute stature et sa ruse. Matouta siégeait dans la grotte funéraire des marrons, la caverne des Trois Salazes, avec sa femme Simangavol et une des huit filles d’Héva et d’Anchaing. On raconte qu’il était très redouté au combat à mains nues.

Matouta

Vous aimez cet article, partagez-le avec vos amis

Articles similaires